Route de Caudebec - BP 218 - 76196 Yvetot Cedex TEl : 02 35 95 94 80 | Fax : 02 35 95 94 99 GPS : lat 49.523058 long 0.753076 E-mail : legta.yvetot@educagri.fr

Facebook Legta

FORMATION : Bac Pro LCQ

Analyses et contrôles

Les titulaires de ce baccalauréat auront une qualification qui leur permettra d’exercer les fonctions de cadre moyen dans les laboratoires de recherche privés ou publics, d’analyses médicales, des industries agro-alimentaires, pharmaceutiques et de l’environnement.

Les objectifs de la formation

C’est une filière qui prépare à la vie active dans des emplois de techniciens de laboratoire, d’aide biochimiste, dans le secteur agro-alimentaire ou dans différents laboratoires.

Le titulaire du Bac Pro Labo, à partir d’une bonne compréhension des principes scientifiques mobilisés dans les biotechnologies et les génies alimentaires et industriels, est capable:

  • D’appliquer les techniques d’analyse et de transformation,
  • De contrôler un produit selon les normes déterminées,
  • De manipuler et d’entretenir le matériel d’analyse (montage et démontage),
  • De procéder, éventuellement, à des préparations suivant des protocoles définis.

Le technicien de laboratoire de contrôle de fabrication des industries de process peut exercer son activité dans plusieurs structures:

  • une entreprise de l’agrofourniture ou de l’agroalimentaire, une structure positionnée dans les secteurs de la chimie, pharmacie, cosmétique ou dans le domaine de l’environnement,…,
  • un laboratoire d’analyses public ou privé intervenant dans les différents secteurs mentionnés ci-dessus ou encore chargé d’analyses médicales ou vétérinaires ainsi que d’environnement : sol, eau, air…,
  • un organisme de contrôle,
  • moins fréquemment, un laboratoire de recherche fondamentale ou appliquée.

Les modalités d’examen

Cette formation est finalisée par un Baccalauréat Professionnel obtenu pour moitié par le Contrôle en Cours de Formation (une petite vingtaine d’épreuves pour 6 groupes de matières sur les 2 années) et pour l’autre moitié par des épreuves finales écrites et orales en fin de 2ème année.

Le stage en entreprise

La formation comporte un stage individuel obligatoire en entreprise de 14 à 16 semaines dont 12 prises sur la scolarité. Ils sont réalisés en laboratoire ou dans des structures de contrôle, dans les secteurs suivants: productions agricoles animales et végétales, alimentation et industrie alimentaire, environnement, santé animale et humaine, industrie cosmétique et pharmaceutique, industrie chimique.

L’organisation des enseignements professionnels

Modules Matières Hebdomadaire
MP1 : Contexte sociaprofessionnem des laboratoires Economie et gestion 2h00
MP2 : Organisation et fonctionnement du laboratoire Physique-Chimie 1h00
Biochimie - Microbiologie - Biotechnologie 1h00
MP3 : Place du contrôle et de l'analyse dans les différents secteurs professionnels Physique-Chimie 1h00
Biochimie - Microbiologie - Biotechnologie 1h00
Biologie 0h30
MP4 : Buts, objets et méthodes de l'analyse Physique-Chimie 2h30
Biochimie - Microbiologie - Biotechnologie 1h30
Biologie 1h30
MP5 : Le travail en laboratoire Physique-Chimie 3h00
Biochimie - Microbiologie - Biotechnologie 3h00
Biologie 1h30
Mathématiques 1h30

A ceci s’ajoutent 2 heures hebdomadaires d’activités pluridisciplinaires où interviennent 2 enseignants de disciplines différentes et un Module d’Adaptation Professionnelle (MAP) de 56 heures correspondant à une heure hebdomadaire dédoublée à 50 % (28 heures) sur les deux années de formation.

L’orientation

A l’issue de la formation, le titulaire du Bac Pro « Laboratoire - Contrôle - Qualité » peut pour­suivre en Bre­vet de Technicien Supérieur Agricole ANABIOTECH « ANalyses Agricoles biologiques et BIOTECHnologiques » au Lycée ou au CFA d’Yvetot.

Les conditions d’accès

Cette formation est ouverte, en priorité aux élèves de 2nde Pro « Alimentation, Bio-Industries et Laboratoire » mais aussi aux titulaires d'un CAP ou après une classe de 2nde GT ou de 1ère.

Dès janvier, il faut prendre rendez-vous au lycée pour un entretien de motivation obligatoire permettant de mieux cerner les conditions d’accueil, les exigences de niveau et le projet personnel du candidat.

L’admission est autorisée après avis d’une commission interne au lycée et compte tenu de l’avis du conseil de classe de l’établissement d’origine.